À Conakry, la pauvreté des familles est l’un des premiers obstacles à la scolarisation des enfants. Selon l’Analyse du secteur de l’éducation et de la formation en Guinée pour l’élaboration du programme décennal (2019-2028), plus de 1,6 millions d’enfants âgés de 5 à 16 ans étaient en dehors du système scolaire en Guinée en 2016 (UNESCO, 2019). Parmi ces enfants, environ 90% (soit 1,4million, 40% des 5-16ans) n’ont jamais été scolarisés et 10 % (soit 163 510, 4% des 5-16ans) ont été scolarisés mais ont quitté le système précocement. Les filles restent les plus vulnérables face aux inégalités : le taux d’accès en septième année (au collège) est de 36 % pour les filles contre 53 % pour les garçons, soit un écart de 18 points de pourcentage, contre un écart de 21 points observé pour l’achèvement du primaire.  Grâce à vos dons, EduForHope, garantit aux communautés un accès à l’éducation et un revenu à leurs mères pour une meilleure alimentation et santé.

Bien plus que du matériel, nous cherchons à transmettre des compétences pour que les communautés deviennent autonomes. Notre principale valeur derrière chacune de nos actions est de (re)donner à chaque enfant vulnérable la chance:

  • À L’éducation;
  • De prendre des décisions qui concernent leur corps et leur futur;
  • À des opportunités égalitaires;
  • À la protection contre les violences qui leurs sont faites.

Nous tenons à ce que les enfants s’épanouissent pleinement, au sein de leur famille et de leur communauté. Notre construisons notre crédibilité à travers les relations de confiance durable avec les communautés, les donateurs et les autres partenaires locaux. Nous ajustons perpétuellement nos actions face aux différentes urgences immédiates dans les familles en détresse. Nous gérons nos ressources avec rigueur et transparence.

Nous sommes présents là où personne ne va! Notre approche repose sur le parrainage d’enfants, le bénévolat, la relation de confiance avec les familles et les dons pour assurer que les enfants soient autonomisés. Sachant que personne ne connaît mieux les besoins d’un enfant que lui-même et son entourage, nous impliquons les communautés dans toutes nos interventions pour les accompagner efficacement. Nous travaillons de proximité avec des partenaires locaux pour mieux s’adapter au contexte et aux besoins auprès des enfants. Nous construisons dans chaque famille une relation sincère, de diplomatie, d’échange et une attitude positive et respectueuse. Nous sommes transparents dans nos actions et faisons des points réguliers sur l’avancement de nos actions pour renforcer le sentiment de confiance. Nous faisons preuve d’esprit d’équipe et que ce soit dans nos discours, nos comportements ou la qualité de nos interventions. Nous souhaitons être au plus près de ceux qui souffrent, même dans les contextes les plus difficiles en visant à l’autonomie de ces communautés à travers trois domaines essentiels (éducation, développement économique des mères, protection des enfants) pour améliorer durablement les conditions de vie des familles. En 2019, grâce à nos actions, nous avons aidé 30 enfants à être scolarisés dont 12 mères qui ont généré un revenu.

Nous travaillons avec des organisations, entreprises et hopitaux locaux pour fournir aux enfants et à leur famille des ressources humaines, techniques et financières pour rendre une enfance aux enfants victimes de violence:

Ressources humaines:

Partage de contacts d’informations des gendarmeries de confiance ainsi que ceux des médecins, de services sociaux, de procureurs et de magistrats spécialisés dans la violence des enfants.

Ressources techniques:

Mise à disposition de la trousse médico-légale pour agression sexuelle.
Mise à disposition de prestations professionnelles de services psychosociaux.
Mise en contact avec des experts pour revoir le cadre juridique, procédures de la police etc.
Mise en contact avec des représentants médiatiques interréssés aux campagnes de sensibilisation contre la violence infantile.

Ressources financières:

Collectes de dons à travers EduForHope mais aussi à travers la société civile dans le but de scolariser les enfants car l’école propose des activités physiques et artistiques, loin de l’insécurité et des dangers de la rue.

Étape 1: Je parraine un enfant pendant au minimum une année scolaire ou je fais un don.

Étape 2: L’équipe d’EduForHope réceptionne votre don.

Étape 3: EduForHope se repose sur son approche communautaire pour que votre don bénéficie directement à un enfant et sa famille.

Étape 4: EduForHope vous partagera les progrès réalisés grâce à votre parrainage et votre don.

Découvrez quelques portraits d’enfants qui pourraient être parrainés.

Contactez-nous pour vous guider dans cette belle aventure et recevoir la photo de votre filleul et la description de ses conditions de vie, une fiche détaillée de son programme de parrainage ainsi que le numéro de téléphone de sa mère avec laquelle vous pouvez échanger (ci-besoin).

Commencez l’aventure en écrivant une lettre à votre filleul adressée à notre boîte e-mail. Parlez aussi de vous, rajoutez des images sur vos mots et posez-lui des questions (ci-besoin).

Les communautés dans lesquelles EduForHope intervient ne vivent que d’une économie informelle, menacée en raison des mesures de distanciation sociale et de confinement. L’impact du COVID-19 plonge ainsi les enfants et leurs familles en situation de grande précarité et ralentit le progrès réalisé par EduForHope pour réduire la pauvreté dans ses communautés démunies de Conakry. Cette pandémie rendra ces communautés affamées, malades, moins éduquées et exposées à plus de violence et d’abus. Selon le Programme Alimentaire Mondiale (2020), sans aucune action, près de 265 millions de personnes dans les pays à faible revenu [comme la Guinée] seront en situation d’insécurité alimentaire aiguë d’ici la fin de 2020 face à la pandémie du COVID-19.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour découvrir les dernières actualités de nos interventions.